Thomas,

35 ans, marié, 2 enfants, Ronquières.

Membre ECOLO depuis 2010.

J’ai depuis toujours été attiré par les questions d’Environnement. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi la Chimie au début de mes études à l’ULB car c’était une des seules, à l’époque, qui permettait à terme de suivre la filière spécialisée en Sciences et Gestion de l’Environnement au niveau du Master de Bioingénieur. Je suis actuellement Directeur d’une filiale de traitement de déchets d’une grande société active dans l’Environnement avec une action à l’international. Ceci est bien sûr très enrichissant, intéressant et prenant mais j’ai à présent une réelle envie de m’investir et de donner de mon temps à ma commune.

Originaire de la Région de Bruxelles-Capitale, je suis installé à depuis maintenant 3 ans dans notre commune de Braine-le-Comte, où je m’y suis marié.

D’abord fort occupé sur le plan professionnel, ensuite sur le plan familial et finalement avec des cours du soir, je suis donc à présent prêt, motivé et disponible pour m’investir plus avant pour ma commune d’adoption.

Nous ne sommes plus à l’époque du greenwashing, ce vœu pieux prétendant prendre conscience de l’urgence environnementale mais sans agir pleinement et immédiatement. Il faut agir dès maintenant, assumer cette urgence. Et cela, à tous niveaux, et cela commence par le niveau communal.

La prise de conscience de l’urgence écologique commence tout doucement à faire consensus mais force est de constater que celle-ci est encore trop souvent soit de façade soit pas pleinement assumée. Le temps n’est plus aux demi-mesures. Le temps est à l’action directe, collective et franche.

 

Nous devons agir tous ensemble et dès à présent. Encore une fois, il y a urgence !

 

Mes centres d’intérêt et de préoccupation principaux, parmi tant d’autres, dont certains dépassent le niveau communal, sont les suivants :

  • Le développement de circuits courts : le consommateur au plus près du producteur.
  • L’envie de voir se développer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des élevages dont le leitmotiv est le bien-être animal.
  • La biodiversité
  • L’optimisation des flux de matières premières et des déchets : l’économie circulaire.
  • L’amélioration de la mobilité à tous niveaux : investissements massifs nécessaires et indispensables pour ce qui concerne les moyens de transports doux, les transports en commun, les véhicules partagés, etc. De plus, une meilleure mobilité passe aussi par des solutions nous amenant à moins nous déplacer. D’où le besoin nécessaire de favoriser le télétravail et les espaces de co-working.
  • L’enseignement. Surtout l’envie de voir se développer un meilleur réseau d’enseignement bilingue dans tout le pays.
  • Les économies d’énergie et le développement d’énergie propre et durable.
  • Toutes les questions liées à la Coopération au Développement.
  • Toutes les questions sociales : il est bien entendu évident qu’il est important pour moi de voir se développer une société la plus équitable et la plus juste possible, pour tout le monde.

 

En espérant vous voir bientôt pour discuter avec vous de tout ceci. N’hésitez pas à me contacter pour toute question.

La pensée écologique d’un artisan qui s’engage

Aujourd’hui, alors que Nicolas Hulot en France démissionne de ses fonctions de Ministre de la transition écologique, déçu, amer, ne voulant pas se mentir…Nous pouvons nous poser la question de la nécessité de poursuivre un combat pour l’environnement au niveau...

lire plus
Share This